La garde des enfants en cas de divorce

Lorsque l’on prend la décision de divorcer, la question de la garde des enfants est bien souvent la principale source de préoccupation. Plusieurs cas de figures peuvent se présenter, et Mme Claire Genestier, avocat à Lyon en droit de la famille, du divorce et du patrimoine, est là pour vous aider à gérer au mieux la situation.

La garde alternée

Cette méthode de garde des enfants, encore rare il y a quelques années, est aujourd’hui la solution de garde par défaut. Les pères, de plus en plus impliqués dans l’éducation des enfants, sont en effet nombreux à souhaiter partager la garde avec leur ex-femme.

On accorde donc désormais par principe la garde alternée, sauf si l’un des parents ne la revendique pas ou si l’un des parents s’avère inapte, pour différentes raisons, à s’occuper de l’enfant, ou encore si la distance entre les domiciles des deux parents est trop grande pour permettre cette solution. Le rythme est alors défini par les parents.

La garde alternée permet de préserver l’enfant de la séparation.

La résidence chez un parent avec droit de visite élargi

Les parents peuvent choisir de modifier le rythme classique pour privilégier un droit de visite avec des jours de la semaine ou des week-ends supplémentaires. Dès lors que les parents sont en accord et que l’intérêt de l’enfant est respecté, de multiples organisations sont possibles. Mais il reviendra toujours au juge de trancher. Ce dernier peut également être saisi à tout moment pour modifier les conditions de garde de l’enfant.

La résidence chez un parent

Cette solution de garde des enfants, qui était encore la plus courante il y a quelques années, consiste à confier le ou les enfants à un parent, avec un droit de visite pour l’autre parent un week-end sur deux et la moitié des vacances.

Que se passe-t-il en cas de désaccord ?

Le rythme de garde des enfants doit respecter l’intérêt supérieur de l’enfant.

Le magistrat homologuera un accord parental s’il existe. Si les parents se trouvent dans l’incapacité de se mettre d’accord, le juge tentera de les concilier et fixera les modalités de garde de l’enfant. Les parents revendiquant la garde de leurs enfants au moment d’un divorce doivent apporter une solution cohérente dans l’intérêt de l’enfant.

Le juge prend sa décision selon plusieurs critères : la situation des deux parents et leur aptitude à assumer leurs devoirs vis-à-vis de l’enfant, les sentiments de l’enfant… L’enfant peut d’ailleurs faire lui-même la demande de s’entretenir avec le juge aux affaires familiales lorsque ses parents divorcent, afin d’exprimer ses désirs.

Une question ?

Vous recherchez un avocat à Lyon pour gérer votre divorce et organiser la garde de votre enfant ou vos enfants ? Contactez Claire Genestier par téléphone au 04.78.65.03.92 ou par mail via ce formulaire de contact.