Fiscalité

Divorce et impôts : vous vous posez des questions ?

Lorsque vous divorcez, il est impératif de régler toutes questions en lien avec la fiscalité du couple.  Différentes questions se poseront.

En effet, il faudra déterminer qui et dans quelle proportion réglera :

  • l’impôt sur le revenu, si vous êtes imposables,
  • la taxe d’habitation,
  • la taxe foncière si vous êtes propriétaires,
  • l’impôt de solidarité sur la fortune, si vous y êtes assujettis.

D’éventuelles plus-values pourront vous être demandées par les services fiscaux.
Dans d’autres cas, vous pourrez, vous-même, prétendre à être exonéré de plus-values.
Dans tous les cas, un accompagnement fiscal est impératif !

Le versement de la pension alimentaire, de la prestation compensatoire ou de dommages et intérêts (ou tout autre versement d’argent entre les ex-époux) font l’objet d’une fiscalité dont il faudra évoquer tous les détails avec votre avocat.

Si vous êtes en indivision, différentes questions fiscales se poseront à vous.

La législation fiscale française est en constante évolution et il est souvent difficile d’aborder toutes les questions liées à la fiscalité d’un couple en cours de séparation.  Traiter tous les points, prendre assez de recul ou faire les bons choix lors d’un divorce, sont les objectifs principaux de Maître Claire Genestier. Elle vous accompagnera, vous conseillera et vous guidera afin que toutes vos décisions fiscales soient les meilleures pour vous et pour votre ou vos enfants.